Balades et visites Paris / Balades Paris / Butte-aux-Cailles

Balade "Butte-aux-Cailles"

Version imprimable de la fiche

Arrondissement(s) : 13ème



Durée de la balade : 1h30

Type de balade : Original • Calme

Avec qui : Romantique • Entre-amis

 

 

Envoi balade smartphone   Nouveau (gratuit) :
Envoyer la balade sur smartphone (iPhone, etc.) !


Envoyer

En quelques mots :

Envie de découvrir un quartier calme, entouré de coins de verdure relaxants ? Laissez-vous guider dans la Butte-aux-Cailles et le sud du 13ème arrondissement. A travers les petites rues insolites et les grands boulevards bordés de peupliers, cette balade vous mènera de la Place d'Italie jusqu'à la Cité Universitaire et le parc Montsouris (qui est si joli). Ne pensez pas croiser en chemin de célèbres monuments comme au coeur historique de Paris, mais ne croyez pas pour autant que cela va nuire à la qualité de la balade : soyez au contraire assuré que chaque rue vaut complètement le détour. En amoureux dans la Cité Florale ou entre amis à travers la Butte-aux-Cailles, promenez-vous en suivant nos indications pour ce petit tour qui vous prendra environ une heure et demie.

 

Itinéraire


Parcours

Etapes : 1 2 3 4 5 6 7

 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

1. Quartier de la Butte-aux-Cailles


Accès :

Partez de la place d'Italie (accessible en métro par les lignes 5, 6 et 7). Suivez le boulevard Auguste Blanqui jusqu'à croiser la rue des Cinq-Diamants, que vous remonterez. Rejoignez ensuite la place de la Butte-aux-Cailles en prenant successivement la rue Jonas à gauche, puis la rue Jean-Marie Jégo dans son prolongement, et enfin la rue de la Butte-aux-Cailles vers la gauche.


Description :

L'ambiance de ce quartier, si calme et si enchevêtré, évoque bien un petit village avec ses immeubles à taille humaine. Il y a ici bien des choses à voir, à commencer par l'angle du boulevard Auguste Blanqui et de la rue des Cinq-Diamants, avec cet immeuble que vous verrez complètement couvert de lierre derrière un petit jardin. Un peu plus loin dans cette même rue, notez les pochoirs animés qui ornent les murs (les mêmes que l'on peut encore trouver dans le quartier de la rue Mouffetard).
Rue de la Butte-aux-Cailles et juste avant d'arriver sur la place, regardez à gauche la belle Auberge de la Butte avec les grilles en fer forgé qui ornent ses fenêtres en tranchant sur les murs rouge brique. La place en elle-même accueille en son centre un joli square boisé (où les boulistes sont les bienvenus). Faites-en le tour par la gauche : vous croiserez ainsi la petite stèle célébrant le bicentenaire du premier vol humain, avant d'admirer le superbe établissement de la piscine de la Butte-aux-Cailles, tout en briques rouges et en grandes fenêtres rondes.

Pour plus d'informations sur la piscine de la Butte-aux-Cailles : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

2. La petite Alsace


Accès :

Traversez la rue Bobillot et remontez par la rue Chéreau vers la rue de la Butte-aux-Cailles, que vous prendrez vers la gauche (c'est-à-dire en vous éloignant de la place). Continuez jusqu'au bout de la rue, puis tournez à gauche rue Barrault. Les maisons qui constituent la petite Alsace se trouvent à droite, dans la rue Daviel.


Description :

Ouvrez bien les yeux tout au long du chemin pour noter le style particulier des immeubles du quartier, qui n'ont rien d'haussmannien et se démarquent autant par leur petite taille que par leurs façades souvent constituées de briques. Rue de la Butte-aux-Cailles, jetez un oeil à gauche en croisant le passage Boiton si joyeusement décoré de graffitis. Un peu plus loin sur la droite (au niveau du n°24), régalez-vous du joli spectacle offert par cet immeuble qui ne comporte qu'un rez-de-chaussée, lequel présente une élégante vitrine verte, et dont le toit est pourvu d'une terrasse.
Vous arrivez place de la Commune de Paris et croisez la rue de l'Espérance : ne manquez pas l'étrange immeuble couleur de brique avec ses fenêtres vertes à balcons pointus, ni les jolis pochoirs qui une fois de plus décorent la rue sur le mur d'en face. Un peu plus loin dans la rue de la Butte-aux-Cailles, c'est l'enseigne de "la Folie en tête" (que les belles auront au Temps des cerises). Lui fait face un autre immeuble remarquable, grand et noir celui-là, orné d'une terrasse sur le toit et de grandes baies vitrées.
Enfin, rue Daviel, c'est la fameuse petite Alsace : minuscule quartier constitué tout au plus par quatre ou cinq petites maisons à colombages et de la Villa Daviel qui leur fait face, où vous verrez encore un certain nombre de jolies maisons dotées chacune d'un jardin verdoyant.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

3. Autour de la place de l'abbé Hénocque


Accès :

Reprenez la rue Barrault vers la droite et tournez rapidement à gauche pour emprunter la rue Michal. Prenez ensuite à droite pour descendre la rue de l'Espérance, puis à gauche dans la rue de Tolbiac. Au carrefour, allez en face de l'église vers la rue Charles Fourier jusqu'à la place de l'abbé Hénocque.


Description :

La rue Michal étant tout ce qu'il y a de plus charmante, admirez en chemin ses immeubles parfois insolites et souvent abrités derrière de petits jardins, comme le n°8. Lorsque vous êtes rue de Tolbiac, jetez un coup d'œil vers la rue Martin Bernard en passant : elle aussi réserve quelques belles surprises.
Au carrefour, vous pouvez aller voir l'église Sainte-Anne de la Maison Blanche : notez particulièrement ses vitraux modernes éclatants de couleur, absolument magnifiques. Et une fois sorti, retournez-vous un peu plus loin pour ne pas manquer les deux clochers.
Vous arrivez ensuite place de l'abbé Hénocque qui est, comme le reste du quartier, vraiment très jolie. A votre gauche à l'angle de la rue Charles Fournier, c'est le superbe immeuble en briques qui abrite la mutuelle nationale des cheminots. Faites le tour de la place par la gauche, et n'hésitez pas à faire quelques petits détours par les rues qui l'entourent : nous vous proposons par exemple d'enchaîner la rue Henri Page, la rue Dieulafoy, puis la rue du Docteur Lefay qui vous ramène sur la place. Les petits maisons mitoyennes qui bordent ces trois rues sont très harmonieuses. De retour sur la place, ne manquez pas d'admirer l'hôpital juste en face de vous.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

4. La poterne des Peupliers


Accès :

A partir de la place de l'abbé Hénocque, descendez la rue des Peupliers jusqu'au boulevard Kellermann. Juste avant de passer sous le tunnel, prenez à gauche pour remonter au niveau du boulevard, qui est perpendiculaire à la rue des Peupliers. Partez vers l'ouest (c'est-à-dire votre droite) pour vous promener autour de cette fameuse poterne des Peupliers.


Description :

Il suffit de voir les arbres qui bordent ce boulevard pour comprendre d'où vient l'appellation du lieu. Un conseil : traversez le boulevard Kellermann pour longer la superbe pelouse qui constitue la ligne du tramway ! C'est toujours plus agréable que le voisinage des voitures.
A présent, vous n'allez plus qu'à aller tout droit en suivant le trajet du tramway (d'ailleurs si vous commencez à fatiguer, vous pouvez toujours le prendre jusqu'à la prochaine station). En chemin, contemplez toute la verdure qui s'étend sur votre gauche sur des distances admirables. Tout ce vert constituant un fort beau contraste avec les briques rouges qui, vous l'avez compris, sont caractéristiques des immeubles du quartier.
Faites tout de même attention en traversant le boulevard, car le tramway arrive vraiment sans faire de bruit !


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

5. Stade Charléty


Accès :

Vous n'avez qu'à continuer à longer le boulevard Kellermann et la ligne du tramway pour tomber directement sur le stade Charléty, sur votre gauche. Difficile de ne pas le voir !


Description :

La première chose à dire sur le stade Charléty, c'est qu'il est grand ! Complexe omnisport, il comprend non seulement une piste d'athlétisme, mais aussi des terrains football et de rugby. A cela s'ajoutent des salles spécialisées, pour travailler votre musculation par exemple, ainsi que des courts de tennis et de squash.
Inauguré en 1939, le site a été le premier de Paris à être libéré en 1944 par les troupes du maréchal Leclerc - la fameuse 2ème division blindée. Après avoir lentement dépéri avant d'être à peu près abandonné dans les années 1980, le stade est finalement rebâti à neuf à partir de 1991. Des événements sportifs (ou pas) y ont lieu régulièrement, depuis les retransmissions de la Coupe du Monde de football 2006 jusqu'à des concerts-meetings en passant par les compétitions internationales de paintball.

Pour plus d'informations sur le stade Charléty : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

6. Cité florale


Accès :

Tournez le dos au stade Charléty et traversez le boulevard Kellermann pour prendre la rue Cacheux. Au bout de la rue, continuez tout droit à travers l'espace immobilier et descendez l'escalier pour aboutir à la place de Rungis. Là, tournez à gauche dans la rue Brillat-Savarin, où vous croiserez la rue des Orchidées. Ensuite, flânez dans ce dédale de rues fleuries comme vous l'entendez.


Description :

Rue des Orchidées, des Glycines, des Iris, des Volubilis (si, si), des Liserons ... Voilà le thème de ce petit quartier très étonnant - et pour lequel la rédaction d'OuSeBalader confesse avoir eu un coup de cœur. Le principe est simple : des fleurs, et des fleurs partout.
Se répandant sur toutes les façades depuis le toit jusqu'au trottoir, les fleurs, le lierre et une somptueuse masse de plantes vous envahit brusquement lorsque vous découvrez ce dédale de petites rues. Inutile de chercher, c'est unique à Paris ! L'ensemble forme un tableau d'autant plus charmant que les immeubles sont ici remplacés par de petites maisons de poupées dont les habitants continuent de perpétuer la tradition en se dévouant continuellement pour entretenir toute cette végétation luxuriante. On est bien loin des petits géraniums sur le balcon !
Un véritable régal au printemps.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

7. Parc Montsouris


Accès :

Rejoignez comme vous le pouvez la rue Brillat-Savarin et dirigez-vous vers la rue Charbonnet (si vous revenez place de Rungis, c'est que vous êtes parti dans le mauvais sens). Remontez la rue de l'amiral Mouchez vers la gauche, puis en arrivant au premier carrefour prenez la rue Liard à droite. Vous trouverez une entrée du parc au bout de la rue.


Description :

Avant de vous élancer avec délectation au milieu des pelouses et des arbres du beau parc Montsouris, admirez en passant rue Liard les belles mosaïques de l'entrée du n°5. Puis, en longeant la rue de la Cité Universitaire, notez le grand immeuble blanc du n°3 et ses immenses baies vitrées.
Voilà. Vous êtes à présent libre de vous balader aussi longtemps qu'il vous plaira à travers le parc Montsouris. Lac, statues et parterres de fleurs attendent paisiblement que vous veniez les y découvrir, ainsi que le font les nombreux sportifs qui ont le bon goût de venir faire leur jogging dans le coin.

Sur ce, c'est ici que s'arrête cette balade. La station la plus proche est celle de Cité Universitaire, sur le RER B.


Autres suggestions de balades

 

Brunch Paris
Toutes les
balades
Brunch Top 5
Balades
romantiques
MyBrunch
Balades
shopping
Recettes Brunch
Balades
pour la famille

 

Brunch Paris
Découverte
des monuments
Brunch Top 5
Balades
incontournables
MyBrunch
Balades
détente
Recettes Brunch
Balades
originales


visite paris