Balades et visites Paris / Balades Paris / Entre le parc Monceau et la rue du Faubourg Saint-Honoré

Balade "Entre le parc Monceau et la rue du Faubourg Saint-Honoré"

Version imprimable de la fiche

Arrondissement(s) : 8ème



Durée de la balade : 1h15

Type de balade : Shopping

Avec qui : Romantique • Entre-amis

 

 

Envoi balade smartphone   Nouveau (gratuit) :
Envoyer la balade sur smartphone (iPhone, etc.) !


Envoyer

En quelques mots :

Voilà une promenade qui mélange les genres : commencée dans l'animation et le shopping autour de la place des Ternes, elle vous emmène ensuite dans le superbe calme très relaxant du parc Monceau avant de vous conduire tout au long de la très chic rue du Faubourg Saint-Honoré, dans une atmosphère marquée par l'élégance et le luxe le plus raffiné. Si elle n'est pas absolument incontournable, cette balade n'en est pas moins très agréable et vous fera un peu rêver en passant devant les vitrines enchanteresses des boutiques les plus prestigieuses. Elle s'effectue en une heure et quart environ.

 

Itinéraire


Parcours

Etapes : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

1. Avenue de Wagram


Accès :

Vous pouvez venir en métro par la station Charles de Gaulle - Etoile sur les lignes de métro 1, 2, 6, et le RER A. Prenez la sortie "avenue de Wagram".


Description :

Après un coup d'œil à la place de l'Etoile et à l'Arc de Triomphe, engagez-vous dans l'avenue de Wagram. Celle-ci tire son nom de l'une des plus célèbres batailles napoléoniennes, livrée (et remportée) en 1809 contre les armées autrichiennes ; très meurtrière, elle mit fin à la 5ème coalition.
Aujourd'hui, le nom de Wagram évoque surtout cette grande avenue large et très fréquentée qui mène à la place des Ternes. Riche en terrasses de cafés et de restaurants, elle l'est aussi de quelques immeubles remarquables : le n°37, pour commencer, sur le trottoir de gauche, présente une façade étonnante en forme de vagues de verre ondulantes. Un peu plus loin sur la droite, vous découvrez au bout d'une petite allée les locaux flambant neufs des bureaux d'EDF.
Mais le plus beau, c'est sans doute l'immeuble du n°34 et sa superbe architecture art nouveau très frappante, tout en courbes et en ornements sculptés.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

2. Rue Poncelet


Accès :

En arrivant place des Ternes, tournez à gauche avenue des Ternes et traversez-la pour prendre à droite la rue Poncelet.


Description :

Avant de la quitter, accordez un regard à la place des Ternes avec son centre où s'étend un petit espace circulaire doté de quelques arbres, mais aussi de fleuristes et même d'un kiosque de théâtre.
Vous arrivez ensuite rue Poncelet, très agréable à peu près piétonne où vous trouverez tout ce qu'il faut pour ravir vos yeux et éveiller votre appétit : des vendeurs de fruits et légumes s'y bousculent, accompagnés de boucheries, de traiteurs, de sandwicheries, ou encore de fromager et de chocolatier. Encore plus insolite, vous y trouverez même une brûlerie, c'est-à-dire une boutique exclusivement tournée vers le café, ainsi qu'une épicerie proposant des spécialités culinaires d'Allemagne et d'Europe centrale !


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

3. Salle Pleyel


Accès :

Rue Poncelet, tournez à droite dans la rue Laugier et reprenez l'avenue de Wagram à droite, vers la place des Ternes. Traversez la place pour prendre à gauche la rue du Faubourg Saint-Honoré. La salle Pleyel se trouve sur le trottoir de gauche, au n°252.


Description :

En remontant l'avenue de Wagram, vous pouvez lever les yeux en passant devant l'entrée du n°62, dont le haut de la porte est ornée de lions menaçants. Rue du Faubourg Saint-Honoré, juste avant la salle Pleyel, vous trouvez au n°260 l'élégante boutique de thé Mariage Frères avec sa devanture en bois.
Puis, c'est la salle Pleyel, l'une des plus prestigieuses salles de concert à Paris. De style art déco, elle fut créée au début du XXème siècle et s'est depuis imposée comme une référence internationale en la matière, notamment en ce qui concerne la musique symphonique.

Pour plus d'informations sur la salle Pleyel : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

4. Eglise orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevski


Accès :

Revenez un tout petit peu en arrière au carrefour qui se situe juste avant la salle Pleyel, et tournez à gauche dans la rue Daru. L'église (facile à repérer) Saint-Alexandre Nevski se situe à votre droite au n°12.


Description :

Un petit goût de Kremlin en plein Paris : c'est la cathédrale orthodoxe de Saint-Alexandre Nevski, rue Daru. Edifiée au XIXème siècle, ses trois petites coupoles dorées en forme de bulbes sont typiques de l'architecture russe avec ses inspirations byzantines et orthodoxes.
L'église est décorée de superbes mosaïques, d'ors, et bien sûr d'icônes précieuses. Elle est consacrée à un saint très populaire de l'Eglise orthodoxe : Saint-Alexandre Nevski, qui vécut au XIIIème siècle, était un Grand Prince de Russie qui se rendit célèbre et se fit aimer aussi bien par son humanité que par ses talents militaires contre les envahisseurs, mais aussi par sa piété profonde.
Cette église contribue à faire de la rue Daru le coeur du quartier russe de Paris, où de nombreux Russes blancs émigrèrent après 1917. Le restaurant "A la ville de Pétrograd" qui fait face à Saint-Alexandre Nevski en témoigne bien.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

5. Parc Monceau


Accès :

Continuez dans la rue Daru jusqu'au bout, puis prenez à droite rue de Courcelles. Vous arrivez alors devant les grilles du parc Monceau.


Description :

Avec ses magnifiques grilles de fer forgé aux pointes couvertes d'or, le parc Monceau se présente dès l'entrée comme l'un des plus élégants de Paris.
Pour commencer, vous traversez après avoir passé ces fameuses grilles une petite avenue bordée de somptueux hôtels particuliers (admirez spécialement le n°5). Ensuite, vous arrivez dans le parc en lui-même. Si au début vous y voyez surtout de grandes pelouses, des arbres, et beaucoup de familles venues ici avec leurs enfants, les choses deviennent de plus en plus sophistiquées à mesure que vous allez vers l'autre bout du parc (pour le trajet, suivez l'allée de la Comtesse de Ségur mais n'hésitez pas à la contourner par les petites allées tout autour).
A mesure que vous avancez vous trouvez des statues en marbre, un lac surmonté d'un petit pont, une rotonde, et même des poneys pour les enfants qui voudraient faire une petite balade. Le tout est entouré de beaux immeubles haussmanniens.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

6. Avenue Vélasquez et rue de Monceau


Accès :

Traversez le parc Monceau : la petite avenue Vélasquez se trouve entre l'extrémité de l'allée de la Comtesse de Ségur et les grilles dorées qui ferment le parc. Elle débouche sur le boulevard Malesherbes : tournez deux fois à droite pour trouver la rue de Monceau.


Description :

L'avenue Vélasquez est à peu près identique à l'avenue Van Dyck que vous avez traversée juste avant d'entrer dans le parc : les mêmes hôtels particuliers, les mêmes grandes grilles en fer forgé. Elle s'en démarque cependant en étant dotée, comme l'est la rue de Monceau, d'un musée.
Ainsi, vous trouverez avenue Vélasquez le musée Cernuschi, qui est le musée de la ville de Paris dédié aux arts asiatiques - en somme, l'équivalent municipal du musée Guimet. Riche en art chinois, ce musée présente une superbe collection de bouddhas, de peintures anciennes à l'encre, de statuettes en bronze ou encore de porcelaines, le tout couvrant une période s'étendant de l'Antiquité à la fin du Moyen-Âge. Des expositions temporaires vous font également découvrir l'art de la Chine contemporaine.

Rue de Monceau, c'est le musée Nissim de Camondo, appartenant aux Arts Décoratifs. Inspiré du petit Trinanon à Versailles, il recrée l'atmosphère des beaux hôtels raffinés du XVIIIème siècle en y exposant des meubles, des objets d'arts et des services d'argenterie ou d'orfévrerie.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

7. Musée Jacquemart-André


Accès :

Descendez la rue de Monceau jusqu'à croiser la rue de Courcelles, puis tournez à gauche. Vous arrivez au boulevard Haussmann, où vous devez tourner à gauche pour trouver le musée Jacquemart-André au n°158.


Description :

Au croisement de la rue de Monceau et de la rue Louis Murat, vous pouvez admirer à votre gauche le bel immeuble de bureaux devant lequel s'étend une impeccable petite pelouse plantée d'arbres, petit coin de verdure qui est toujours agréable. Le carrefour suivant, où vous croisez la rue de Courcelles, n'est pas moins remarquable avec son incroyable pagode rouge vif ! Construite dans les années 1920, elle devait aider à faire connaître les oeuvres orientales au public français.
Boulevard Haussmann, vous voilà devant le musée Jacquemart-André, magnifique hôtel particulier transformé en musée qui mérite absolument un petit détour. De ses grands salons d'apparat à son jardin d'hiver en passant par le superbe salon de thé qui peut vous accueillir le temps d'une pause pour déguster quelques douceurs dans un cadre d'exception, c'est un haut lieu du raffinement parisien.

Pour plus d'informations sur le musée Jacquemart-André : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

8. Eglise Saint-Philippe du Roule


Accès :

Revenez un peu en arrière pour reprendre la rue de Courcelles en traversant le boulevard Haussmann. Prenez à droite la petite rue Paul Cézanne pour arriver rue du Faubourg Saint-Honoré, que vous prendrez vers la gauche. L'église Saint-Philippe du Roule se trouve au carrefour suivant.


Description :

La rue Paul Cézanne constitue ici un autre de ces petits détours absolument nécessaires tant ils sont charmants. Il s'agit d'une large rue piétonne harmonieuse et pavée, bordée d'arbres et d'une petite fontaine en son centre, dont le voisinage est tout de même plus plaisant que celui des voitures.
Vous débouchez juste en face du n°135 de la rue du Faubourg Saint-Honoré, superbe hôtel particulier où réside l'ambassadeur du Canada ... Un peu plus loin, au carrefour où vous croisez la rue La Boétie, c'est l'église Saint-Philippe du Roule. L'édifice que vous voyez date de la fin du XVIIIème siècle, l'ancienne église qui se tenait autrefois au même endroit ayant été démolie après près de cinq siècles d'existence.
Entre temple grec et basilique romaine, cette belle église présente une voûte en berceau et surtout une nef et un choeur entourés de colonnes à l'antique.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

9. Palais de l'Elysée


Accès :

C'est assez simple de trouver le palais de l'Elysée : plus vous voyez de gendarmes dans la rue, et plus vous vous en rapprochez. Le palais se situe au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré.


Description :

En croisant l'avenue Matignon, notez les deux immeubles modernes du n°22 (à droite) et 34 (à gauche), dont les façades respectives détonnent joliment au milieu de l'harmonie haussmannienne. Plus loin, au 112 rue du Faubourg Saint-Honoré, c'est le luxueux hôtel Bristol ; ce véritable palace peut s'enorgueillir d'un restaurant trois étoiles en plus de son histoire faite de trois siècles d'une tradition des plus raffinées.
Poursuivez dans le même esprit tout au long de cette rue si prestigieuse (riche, notamment, en magnifiques galeries d'art et d'antiquités), jusqu'à croiser le palais de l'Elysée. Son histoire, qui commence au début du XVIIIème siècle, a été mouvementée : ainsi, ce palais accueillit tour à tour Madame de Pompadour, une imprimerie et une école de danse sous la Révolution, puis Caroline Bonaparte - soeur de Napoléon, le tsar Alexandre Ier, Louis-Philippe, et enfin tous les présidents de la République à commencer par Louis-Napoléon Bonaparte.
Pour le visiter, il vous faudra attendre les journées du Patrimoine en septembre et vous armer de patience en faisant la queue.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

10. Rue Royale


Accès :

Vous arrivez rue Royale en continuant tout simplement rue du Faubourg Saint-Honoré.


Description :

Il vous reste encore un certain nombre de numéros à admirer dans la rue du Faubourg Saint-Honoré : la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis au n°41, par exemple, où celle de la Grande-Bretagne au n°35 (celle-ci est d'ailleurs surmontée du blason national, où l'on peut lire en français les devises "Honi soit qui mal y pense" et "Dieu et mon droit"). Les enseignes de luxe comme Hermès, Cartier ou Christian Dior, présentent également leurs impressionnantes devantures.
Vous arrivez enfin rue Royale, où se poursuit l'enchaînement des boutiques les plus chics du monde. C'est ici que s'arrête cette petite balade, que vous pouvez prolonger de deux façons : autour des Champs-Elysées pour revenir vers la place de l'Etoile à partir de la Concorde, ou bien dans le 9ème arrondissement en partant de l'église de La Madeleine.


Autres suggestions de balades

 

Brunch Paris
Toutes les
balades
Brunch Top 5
Balades
romantiques
MyBrunch
Balades
shopping
Recettes Brunch
Balades
pour la famille

 

Brunch Paris
Découverte
des monuments
Brunch Top 5
Balades
incontournables
MyBrunch
Balades
détente
Recettes Brunch
Balades
originales


visite paris