Balades et visites Paris / Balades Paris / Le Marais

Balade "Le Marais"

Version imprimable de la fiche

Arrondissement(s) : 3ème



Durée de la balade : 1h15

Type de balade : Incontournable • Shopping

Avec qui : Romantique • Entre-amis

 

 

Envoi balade smartphone   Nouveau (gratuit) :
Envoyer la balade sur smartphone (iPhone, etc.) !


Envoyer

En quelques mots :

Ce furent des ordres religieux, comme celui du Temple, qui à partir du XIIème siècle commencèrent à occuper la zone marécageuse qui constitue aujourd'hui le quartier parisien du Marais. Le véritable essor des lieux date en revanche du début du XVIIème siècle et de la création de la très mondaine place Royale (aujourd'hui place des Vosges) qui attira de nombreux aristocrates et leurs beaux hôtels particuliers. Peu à peu déserté par l'élite un siècle plus tard au profit du faubourg Saint-Honoré et du faubourg Saint-Germain, le Marais accueille ensuite une population d'artisans industrieux ainsi que, à partir du XIXème siècle, une communauté juive autour de la Rue des Rosiers. Aujourd'hui, le grand attrait de ce quartier vient de sa remarquable préservation, puisque l'haussmannisation de Paris au XIXème siècle a su épargner son labyrinthe de rues étroites et tortueuses ainsi que ses vieux hôtels du XVIIème siècle. Une jolie balade un peu touristique mais pleine de charme, qui vous prendra

 

Itinéraire


Parcours

Etapes : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

1. Rue Rambuteau


Accès :

Entamez cette balade en arrivant juste à côté du Centre Beaubourg, par le métro Rambuteau (ligne 11).


Description :

L'intérêt du quartier du Marais tient probablement davantage à ses belles qu'à d'éventuels monuments (quoique ceux-ci soient tout à fait admirables). Commencez donc par la rue Rambuteau, avec pourquoi pas un petit coup d'œil en arrière pour contempler l'édifice du Centre Georges Pompidou. Laissez ensuite l'art moderne derrière vous pour plonger dans le vieux quartier du Marais.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

2. Rue du Temple


Accès :

La rue du Temple est la première rue à droite que vous croisez lorsque vous êtes rue Rambuteau.


Description :

Avant de quitter la rue Rambuteau, vous pouvez faire un petit détour par la branche de la rue du Temple qui s'étend sur votre gauche pour aller au musée d'Art et d'Histoire du judaïsme. Sinon, prenez simplement la rue du Temple à droite et descendez vers le sud. En chemin, ne ratez pas sur votre droite la rue Simon le Franc où les tuyaux et les circuits bleus, jaunes et rouges du Centre Beaubourg apparaissent au bout de la rue de façon assez incongrue.
Avancez jusqu'au n°41 pour découvrir, au bout d'une petite allée et à l'abri du passage de la rue, le café-théâtre de la Gare ainsi que l'école de danse du Marais. Vous pouvez vous poser ici pour prendre un verre, ou bien jeter un simple coup d'oeil. Peut-être entendrez-vous quelques mesures de piano au passage ... Revenez ensuite rue du Temple pour poursuivre la balade.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

3. Rue des Blancs Manteaux


Accès :

Après avoir jeté un œil au Café de la Gare, revenez un peu en arrière dans la rue du Temple pour prendre la rue des Blancs Manteaux.


Description :

La rue (ou le Clos, selon les appellations) des Blancs-Manteaux est l'une de ces petites rues étroites et plutôt tranquilles que vous trouvez souvent dans le quartier. Au n°16, vous pouvez voir le Mont-de-Piété (aujourd'hui Crédit Municipal de Paris), qui est un organisme où l'on peut prêter des objets sur gages et obtenir en échange un prêt d'argent.
Un peu plus loin dans la rue se trouve un petit square où vous trouverez table de ping-pong et aire de jeux pour les enfants, le tout attenant à une petite église. Un endroit calme et assez agréable avec ses quelques arbres.

Tout au bout de la rue, vous aboutissez à un assez joli carrefour où la rue des Blancs-Manteaux croise la rue Vieille du Temple. L'espace d'animation des Blancs-Manteaux peut mériter une petite visite, si le coeur vous en dit.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

4. Rue des Rosiers


Accès :

Arrivé au bout de la rue des Blancs-Manteaux, empruntez sur quelques mètres la rue Vieille du Temple vers la droite, puis prenez tout de suite à gauche dans la rue des Rosiers.


Description :

Tout aussi étroite que la rue des Blancs-Manteaux, la rue des Rosiers est en revanche bien plus animée que la précédente : c'est ici que vous sentez vraiment battre le cœur du quartier du Marais.
Des boutiques ont ici leur enseigne pour vous proposer une petite pause shopping. Si vous avez faim, notez également que vous êtes tombé dans la rue de Paris où se font les meilleurs falafels : la longue file d'attente devant certains restaurants devrait vous en convaincre. Ne ratez pas non plus au milieu de la rue, sur le mur de gauche, une drôle de fresque moderne (et peut-être éphémère) représentant des tigres et des papillons dans les montagnes.
Un peu plus loin et toujours sur la gauche, notez aussi le Hammam Saint-Paul qui proposait autrefois piscine et sauna.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

5. Rue Pavée


Accès :

La rue Pavée se trouve tout simplement au bout de la rue des Rosiers, et la croise de façon perpendiculaire.


Description :

En croisant la rue Pavée, vous pouvez faire un petit crochet à droite pour aller voir la synagogue qui se trouve au n°10. Construite dans un style art nouveau, elle date et témoigne de l'installation de la communauté juive dans le quartier du Marais. Construite en béton armé et avec une décoration assez épurée, elle ne manque cependant pas d'élégance.
Après ce détour, revenez ensuite à votre point de départ et remontez la rue vers le nord en passant au n°24 devant l'élégant Hôtel de Lamoignon, qui abrite la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, qui accueille des expositions. Cet hôtel fut construit en 1584 pour Diane de France, fille bâtarde du roi Henri II et élevée par sa favorite Diane de Poitiers, puis légitimée et titrée duchesse d'Angoulême. L'hôtel fut ensuite acheté un siècle plus tard par Monsieur de Lamoignon qui embellit le jardin et laissa son nom à la postérité.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

6. Rue des Francs-Bourgeois - Musée Carnavalet


Accès :

Juste à l'angle de la Bibliothèque, la rue Pavée croise la rue des Francs-Bourgeois. Prenez-la vers la droite.


Description :

Commencez au carrefour par noter à quel point il vous est difficile ici de vous perdre, puisque pas moins de six panneaux indicateurs vous aiguillent ici vers les différents lieux marquants du quartier.
Suivez donc le panneau qui indique le musée Carnavalet pour trouver l'entrée de celui-ci directement rue des Francs-Bourgeois. Réunion de deux hôtels particuliers bâtis à la Renaissance, ce musée est celui de l'Histoire de Paris. Vous pouvez entrer librement (sauf le lundi), admirer les petits jardins, les arcades et l'architecture de ce bel édifice, ou bien vous lancer dans une visite complète du musée (qui le mérite amplement).

Pour plus d'informations sur le musée Carnavalet : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

7. Place des Vosges - Maison de Victor Hugo


Accès :

Poursuivez dans la rue des Francs-Bourgeois pour aboutir directement sur la place des Vosges.


Description :

En chemin dans la rue des Francs-Bourgeois, jetez un coup d'œil à droite après avoir dépassé le musée Carnavalet : vous verrez une jolie cour toute calme et ornée d'un jardin qui est celui de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, croisée un peu plus tôt. Un bon endroit pour faire une pause au soleil.
Reprenez ensuite la rue des Francs-Bourgeois jusqu'à la place des Vosges, cette superbe place si harmonieuse qui est l'une des plus vieilles de Paris. Flânez sous les arcades ou bien traversez le square (encore un lieu très plaisant pour faire une petite pause) avec ses pelouses, ses arbres bien rangés et sa statue équestre de Louis XIII.
De l'autre côté de la place, au n°6, vous trouverez la maison où Victor Hugo vécut avant ses années d'exil et qui est aujourd'hui un musée dédié à ce grand homme.

Pour plus d'information sur la place des Vosges : cliquer ici, et sur la maison de Victor Hugo : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

8. Square Léopold Achille


Accès :

Après avoir traversé en diagonale la place des Vosges, remontez vers le nord, puis prenez à droite dans la rue qui porte le nom pittoresque de "rue du Pas de la Mule". Tournez tout de suite à gauche dans la rue des Tournelles, puis à nouveau à gauche dans la rue Roger Verlomme. Au carrefour, empruntez la rue de Béarn vers la droite jusqu'à croiser la rue Saint-Gilles, que vous prendrez vers la gauche.
Traversez la rue de Turenne pour continuer tout droit dans la rue du Parc Royal, où vous trouverez le square Léopold Achille.


Description :

Profitez bien ici d'un trajet qui vous guide à travers quelques petites rues bien sympathiques : rue du Pas de la Mule, d'abord, notez la boutique d'instruments musicaux anciens d'où vous entendrez peut-être s'élever le chant d'un cor de chasse. Au croisement de la rue des Tournelles et de la rue Roger Verlomme, ensuite, vous trouverez une petite place pavée et ornée d'arbres ainsi que de la terrasse d'un café. L'endroit, un peu excentré par rapport au coeur du Marais, est d'un calme agréable.
En croisant la rue de Béarn, regardez vers la gauche pour voir l'arrière du Pavillon dit "de la Reine" (ou aucune reine n'a pourtant vécu). De même rue Saint-Gilles, faites un tout petit détour à droite pour voir le grand bâtiment en briques rouges du n°7.
Après ces petits écarts, suivez simplement votre route de la rue Saint-Gilles à la rue du Parc Royal en vous imprégnant de l'atmosphère du quartier, de ses galeries d'art, de ses hôtels particuliers ... Et bien sûr de ses squares, à l'exemple du square Léopold Achille que vous trouverez entre la rue de Sévigné et la rue Payenne. Des jeux pour enfants, des statues, une belle pelouse où chacun est libre de s'étendre en font un autre de ces innombrables petits lieux qui rendent ce quartier si attachant.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

9. Musée Cognacq-Jay


Accès :

Continuez brièvement dans la rue du Parc Royal jusqu'à la rue Elzévir : le musée est au n°8.


Description :

Fondé (comme les Grands Magasins de la Samaritaine) par Monsieur Cognacq et son épouse, née Jay, le musée Cognacq-Jay abrite la magnifique collection d'art du XVIIIème siècle réunie par ce couple. L'hôtel de Donon en lui-même est des plus élégants, l'ensemble vaut certainement le détour si vous avez le moindre goût pour les objets d'arts et les peintures de ce siècle raffiné.

Pour plus d'informations sur le musée Cognacq-Jay : cliquer ici.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

10. Rue des Archives - Archives nationales


Accès :

Au bout de la rue du Parc Royal, traversez la place Thorigny et continuez tout droit dans la rue de la Perle puis la rue des Quatre-Fils. Tournez à gauche dans la rue des Archives. Le bâtiment des Archives nationales se trouve à l'angle de la rue des Francs-Bourgeois.


Description :

Là encore, vous avez de jolies choses à voir en chemin : tout d'abord la place de Thorigny, claire et dégagée avec ses bâtiments dont la façade un peu moderne s'harmonise bien avec l'architecture générale du quartier, puis l'Hôtel de Rohan à l'angle de la rue Vieille du Temple. Ce bel hôtel à la façade monumentale ne se visite malheureusement que le dimanche après-midi, sur réservation.
Dans la rue des Quatre-Fils le Centre d'accueil et de recherche des archives nationales (CARAN), est un édifice moderne dont l'entrée latérale vous permet d'avoir un aperçu de jardins qui semblent bien invitants. Juste en face, dans la rue des Archives, vous pouvez voir le musée de la Chasse et de la Nature.
Poursuivez dans la rue des Archives pour trouver l'édifice des Archives nationales, qui sont depuis le règne de Napoléon installées dans un superbe hôtel à l'architecture classique très élégante, avec sa cour ornée de pelouses impeccables et de buis taillés.


 


Cliquer ici pour + de détails sur cette balade

11. Cloître des Billettes


Accès :

Revenez rue des Archives et descendez simplement la rue toujours vers le sud. Le cloître se cache derrière une grosse porte rouge, au n°26.


Description :

Dans la rue des Archives, notez en chemin le n°40 où se trouve un bien bel hôtel - aujourd'hui une école maternelle - qui appartenait autrefois à la fille de Jacques Cœur, grand Argentier du roi Charles VII au XVème siècle et peut-être le plus grand personnage du royaume à cette époque, après le roi. Sur le mur du bâtiment, un émouvant hommage est rendu aux enfants juifs qui avaient fréquenté cette petite école avant d'être déportés dans les camps de la mort sous le régime nazi.
Un peu plus loin, le Cloître des Billettes est un charmant trésor caché de cette rue : passez la porte rouge du n°26 pour découvrir cet étonnant petit cloître médiéval, le seul subsistant à Paris. Vous pouvez admirer sous les voûtes flamboyantes des superbes expositions d'art, puis passer jeter un oeil à la tout aussi petite église attenante, très sobre, où vous entendrez peut-être jouer de l'orgue.

Cette balade s'achève donc de la même façon qu'elle s'est déroulée : en vous faisant découvrir un lieu insolite, tranquille et charmant au milieu de ce quartier vivant et animé.


Autres suggestions de balades

 

Brunch Paris
Toutes les
balades
Brunch Top 5
Balades
romantiques
MyBrunch
Balades
shopping
Recettes Brunch
Balades
pour la famille

 

Brunch Paris
Découverte
des monuments
Brunch Top 5
Balades
incontournables
MyBrunch
Balades
détente
Recettes Brunch
Balades
originales


visite paris